Lucile Vilaine, son truc en plume !

« Réaliser une déco qui se substitue au trophée de chasse »

Au départ, c’était la broderie, avec un diplôme Métier d’art et un Master en design textile en poche. Finalement elle prendra la plume… Pas pour écrire, non, rien à voir… « Je ne voulais travailler qu’avec des matières naturelles. Alors j’ai fait un stage en plumasserie dans le plus vieil atelier de France ».

Rattachée à l’univers du luxe, et souvent connotée haute couture, Lucile décide, elle, il y a un an, de faire de la plume tout autre chose : des tableaux ! Son idée ? « Réaliser une déco qui se substitue au trophée de chasse ». Pour cela, elle arpente des propriétés de chasse en Sologne, près de Cerdon où elle vit, et récupère des plumes de gibiers : faisans vénérés, perdrix, canards colverts, poules faisanes…

Commence alors un travail artistique minutieux de manipulation de tiges, de duvets et de barbes qu’elle va couper, tailler, coller jusqu’à créer des compositions circulaires, en méli-mélo ou en à-plat qu’elle encadre.

Légèreté, finesse et fragilité ajoutant à la délicatesse de la tâche… Mais toujours des plumes d’une seule sorte d’oiseau, « pour se rendre compte de la variété des plumes sur un seul et même individu : une dizaine de plumes différentes en général. Je prélève celles que l’on ne voit pas forcément comme celles sous les ailes ou le ventre ».

Une touche nature, esprit cabinet de curiosités, qui saura attirer tous les regards.

Vous aimerez surement

Ranch des Roves, un fromage au goût de saison

Ranch des Roves, un fromage au goût de saison

Jean Borello Le nez dans la truffe

Jean Borello Le nez dans la truffe

Monmousseau, une galerie de lumières

Monmousseau, Une galerie de lumières

Eau de bouleau, l’eau aux 1000 vertus

Eau de bouleau, l’eau aux 1000 vertus